Pages Menu
Categories Menu

Posted on 10 Avr 2016 in Voyager en Birmanie aujourd'hui | 0 comments

Vent de changement sur la Birmanie

Supporters de la première heure et nouveaux lecteurs, bonjour !

Birmanie Responsable et nous ne vous avons pas oublié !
Simplement, l’aventure s’est poursuivie plus longtemps que prévu… De 3 mois initiaux, cela fait désormais 7 mois que le départ a eu lieu.

 

Voyager responsable en Birmanie, oui, c’est possible !

Nous vous avions promis des conseils de tourisme responsable, nous en avons désormais un sacré stock, et les premiers arriveront très bientôt !
En attendant, vous pouvez redécouvrir le dernier article  si vous l’avez manqué.

shan-padaung-authentique-photo-responsable
Compte tenu de la connexion très aléatoire et des contraintes du voyage, il est beaucoup plus facile de mettre la page facebook à jour : c’est donc là que vous retrouverez des nouvelles hebdomadaires, et les photos du voyage.
Pas besoin d’être inscrit pour les consulter, alors pas d’excuse !

 

Vent de changement sur une Birmanie en transition

Depuis notre départ en septembre, beaucoup de choses se sont passées : le projet a évolué, mais le pays aussi !
Après les élections de novembre, la transition gouvernementale (3 mois) s’est achevée sur la nomination du nouveau président (issu de la LND, parti d’Aung San Suu Kyi) qui a pris ses fonctions le 1er avril.

Un vent de liberté souffle sur le Myanmar avec la libération massive de prisonniers politiques, un sentiment de joie qui atténue la frustration de 50 ans de dictature et qui s’illustre dans une certaine libération… que mes amis Birmans m’ont fait remarquer.

Pas de combat alcoolisé après un gros concert à People’s Park le mois dernier par exemple. Ils sont malheureusement assez fréquents.

concert-yangon-artiste-myanmar

Mais aussi, de plus en plus de jeunes hommes et ados aux cheveux teints en rouge et autres ! Après un mois en Thaïlande, le retour en mars en Birmanie a montré qu’ils se sont largement multiplié, et pas seulement à Yangon ou Mandalay. Dawei, plusieurs villes du sud de la Birmanie, mais Bagan aussi.

La situation commence à évoluer, et tous espèrent que cela continue. La joie devrait être à son comble avec le nouvel an birman qui signe le début de la fête de l’eau cette semaine.

 

Des initiatives privées pour l’art et l’éducation

 

De nouvelles initiatives fleurissent également : j’ai même été recrutée par une bande d’artistes (journaliste-policier, peintre, poète, écrivain…) à Bagan pour écrire un article dans un nouveau magazine en birman sur l’art…
Mais chut, ce sera pour bientôt !

…dès que les artistes auront réuni le million de kyats (750€) nécessaire à la publication.

peintres-MPP-Yei-Myint-myanmar

Encore d’autres amis artistes !

Si vous souhaitez soutenir l’initiative et recevoir le premier numéro (en birman puis en version anglaise lorsqu’elle sera disponible), vous pouvez faire un don helloasso en précisant « Bagan », tout soutien sera apprécié !

C’est aussi ça le tourisme responsable : soutenir des initiatives locales pour l’éducation.

On se retrouve la semaine prochaine pour une première liste de bonnes pratiques !
Le guide gratuit sortira quant à lui à l’automne 2016, alors continuez de nous suivre !

Un grand merci aux voyageurs croisés sur notre route qui nous témoignent leur soutien et montrent leur intérêt : ils dépassent nos attentes !

Envie de réagir ?